26 personnes présentes, dont des personnes de 5 grandes entreprises : Thales Groupe, GdFSuez, Gefco, Umicore, Axa… et d’autres venus à titre personnel mais riches d’une expérience d’entreprise. Des personnes traversant ou ayant traversé la maladie, temporaire ou chronique. Des accompagnants.

2 « scènes de démarrage » avaient été préparées en amont par certains participants volontaires.

  • l’une présente un manager « très très content » de recevoir son salarié de retour d’une longue absence pour maladie… Si content de lui annoncer qu’il lui remet d’emblée la responsabilité d’un gros projet avec moults déplacements, « car la maladie, n’est-ce pas, c’est du passé ! »
  • l’autre raconte un salarié qui au retour, trouve un nouveau collègue à sa place, à son poste, et se voit proposer un bureau au bout du couloir…

Ces deux propositions de démarrage ont permis à qui le voulait de venir tester des alternatives, des façons de faire pour permettre à la situation d’évoluer.

Nous avons parlé de peur, anticipation, ressources, écoute, maladresse, accompagnement, équipes dédiées au maintien dans l’emploi, organisation syndicale, droit du travail, humanité, ambivalence entre refus de la compassion et horreur du déni, sensibilisation… Débat, témoignages, échanges de point de vue ont nourri la matinée !

Merci à Arc-en-Ciel Théâtre pour son animation, aux participants pour leur implication, à obifive pour le soutien logistique important, à In Filmo pour les supports de communication et les photos à venir !

Publicités