Comment garder trace de nos élans ?

Nous terminons le séjour par une séance de retours : « ce que j’apprécie chez toi et que j’aimerais garder : ce que je possède et que j’aimerais te donner ». C’est dans de tels moments que les qualités d’accompagnement de Philippe et Martine apportent un « plus » tangible.

Chacun repart avec la liste des forces que les autres lui attribuent, et une piste à laisser germer, pousser, fleurir.

Pour garder trace de toute cette énergie reçue et partagée, chacun rédige un mot, sur un joli caillou ramassé au cours de nos balades. Ce caillou sera le compagnon des prochains jours, des séances de traitement à venir, des phases de fatigue, des doutes de l’entourage sur la capacité de prendre soin de soi. Il portera les couleurs des émotions et découvertes des 5 jours.

De quoi notre besace est-elle pleine ?

« Je me suis épatée », « J’ai trouvé des ressources insoupçonnées », « ca m’a fait un plaisir fou », « je garderai cette sensation en moi, réconfortante, même dans le noir », « parcevoir une lumière au bout m’est indispensable pour avancer », « je savais que j’irais au bout car je m’y étais engagée »…

Merci à chacune et chacun de ce séjour vivifiant, rieur, et engageant, placé sous le signe de « la responsabilité de chacun, la solidarité de tous ».

Publicités